Rubicon : thriller, parano et conspiration sur AMC

Rubicon : thriller, parano et conspiration sur AMC

Le Rubicon est un fleuve du nord de l’Italie, au bord duquel Jules César aurait prononcé son fameux “Alea jacta es” (le sort en est jeté), dans des conditions que Wikipédia se fera un plaisir de vous rappeler. Une autre expression est née de cet épisode, “franchir le Rubicon”, utilisée à propos “d’une personne se lançant irrévocablement dans une entreprise aux conséquences risquées”, ce qui caractérise bien la quête de Will Travers dans Rubicon, la série cette fois.

 

Rubicon sur AMC

Ainsi Will Travers est un brillant analyste à l’American Policy Institute (A.P.I), un think tank situé dans un building assez banal à New-York. En déchiffrant par hasard un code secret dans les mots croisés de plusieurs journaux, et suite à la mort étrange de son mentor à l’API, Will sent qu’il a mis les pieds dans quelque chose qui le dépasse complètement, du genre société secrète et conspiration internationale.
Lorsqu’il se rend compte qu’il est espionné, suivi dans la rue et que son appartement est truffé de micros, la parano monte tout de suite d’un cran. D’un côté il continue de travailler au quotidien avec son équipe sur une potentielle menace terroriste internationale, de l’autre il mène son enquête personnelle tout en sachant qu’il ne peut faire confiance à personne…

Diffusée sur AMC en 2010, il semblerait qu’après les succès surprises et mérités de Mad Men et de Breaking Bad (et juste avant le blockbuster The Walking Dead) la chaîne ai trouvé une nouvelle perle. Comme ses prestigieuses grandes sœurs, Rubicon est une série à l’identité propre, loin des standards aseptisés et oubliables que l’on trouve en masse sur les écrans. Pourtant, la série risque de ne pas passionner tout le monde, certainement à cause d’un rythme assez lent et d’une histoire pouvant sembler complexe au premier abord. Les saisons comptent 13 épisodes de 55 minutes. Mise à jour : en effet la série – bien que sublime – à été annulée à la fin de sa première saison. AMC à ainsi déçu les fans de la série en ne lui laissant pas sa chance (par exemple comme HBO l’a fait à raison pour The Wire)

Ainsi Will Travers n’est pas Jack Bauer, il est plutôt du genre employé de bureau plus habitué à se servir de son cerveau sur-dimensionné et de son sens de la déduction que d’un gros flingue. Pour les scènes d’action il faudra repasser donc. James Badge Dale (déjà excellent dans The Pacific) incarne avec sobriété ce solitaire, qui a perdu sa famille le 11 septembre, complètement absorbé par son travail et lancé à esprit perdu dans une quête qui le dépasse. Ne jouant pas contre la montre, son enquête avance pas à pas, en suivant un véritable jeu de piste lui permettant de reconstituer les pièces d’un immense et passionnant puzzle.

Rubicon sur AMCLes amateurs de thrillers conspirationnistes, de complots et de sociétés secrètes vont donc être ravis, Rubicon se crée un univers, une véritable mythologie tout en sachant garder une bonne dose de mystères. La série joue beaucoup sur son ambiance lourde, sa parano ambiante où tout le monde se sait surveillé, sans savoir par qui ni pourquoi, et où il n’est donc possible de faire confiance à personne. Le moindre événement, la moindre rencontre devient suspecte, souvent à raison d’ailleurs.

Ceci est renforcé par une belle galerie de personnages (et d’acteurs excellents, il va sans dire) et d’un esthétique rétro très 70’s, car bien que la série se passe de nos jours la technologie y est très peu présente. Les quelques ordinateurs que l’on y aperçoit sont éteints, les portables semblent dater du début des années 2000. Les analystes travaillent à l’ancienne en épluchant d’énormes dossiers et en discutant des heures, loin du CTU de 24 heures chrono et son utilisation massive des satellites et autres moyens de surveillance sophistiqués.

La première saison de Rubicon est donc un véritable plaisir, presque contemplatif, pour peu que vous accrochiez à cet objet télévisuel fascinant. Obligée de continuer à développer son unique intrigue, il est difficile de savoir si la série saura tenir sur la durée sans se répéter ou céder à la tentation de multiplier les pistes incohérentes à la Lost. Dans tous les cas on ne peut que vous conseiller Rubicon, surtout si vous êtes un amateur de polars ou de séries comme The Wire, Mad Men ou Breaking Bad. Et tant pis si la série n’a pas eu de suite, cette saison se suffit presque à elle seule même si on aurait adoré voir la suite…

Mention spéciale au pilote brillamment mis en scène par Allen Coulter, réalisateur d’épisodes de Six Feet Under, Les Soprano, Sex & The City, Boardwalk Empire, des pilotes de Sons of Anarchy et Nurse Jackie, ou encore des films Remember me et Hollywoodland.

Pour en savoir plus sur la série, vous pouvez visiter le site officiel ou vous rendre sur la page IMDB de Rubicon.

Le mot de la fin
A voir absolument
  • http://ptidblog.blogspot.com/ Ptid

    Le season finale était un peu décevant pour ma part, la saison aurait pu s’arrêter un épisode plus tôt en fait…

  • Fabrice

    Bel article, 100% d’accord avec les propos. Série hypnotique autant que fascinante. La lenteur du rythme sied au caractère classieux de l’ensemble. A découvrir sans tarder.

  • batman

    pour être original je vais aussi être d’accord avec tous le monde, sauf Ptid peut être. Le season final est justement magistral car il met sur la sellette le « vilain » identifié de la série truxton spangler, va t il manger son trèfle a quatre feuilles par la racine ? désormais tt le monde est a découvert, ingram c’est fait griller et la voisine est sortie du bois… et bon dieu de bois will va t il voir ce p…ain de dvd
    bref hormis se petit désaccord cette série est un véritable plaisir, pas eu cette impression depuis rome et the wire.
    bel article camarade

    • Tom

      thx dude.

    • HPL

      merci pour ce magnifique spoil, batman.

  • batman

    yo c’est un post hors sujet mais il faut absolument que tu mates misfits mec, je veux mon article : http://www.e4.com/misfits/

  • Jean Mouette

    Très bonne série en effet, malheureusement elle ne sera pas renouvelée :((

    • http://www.serial-watcher.com Tom

      merci de l’info, c’est vraiment dommage en effet…