Married, crise de la quarantaine

Married, crise de la quarantaine

Russ et Lina se sont connus jeunes, ont fait des enfants jeunes et ont désormais la quarantaine. Si ils très proches, leur relation tient plutôt de l’amitié et ils peinent à retrouver la flamme. Vous connaissez presque la suite tant le scnéario est classique, elle est la mère au foyer un brin débordée qui en oublie presque d’être sexy, lui est le mâle en crise qui fait le point sur sa vie, se rend compte qu’elle file vite et qu’il a laissé tombé ses rêves. Mais tout n’est pas terminé pour autant…

Married fait penser à la série You’re the worst, diffusé sur la même chaîne (FX), quasiment au même moment, et dans un format similaire (10 épisodes de 25 minutes). Les deux séries se passent à Los Angeles et l’une semble presque être la suite de l’autre (le couple de trentenaire, le couple de quadras).

Elles partagent d’ailleurs les mêmes qualités et défauts : si le personnages principaux sont relativement attachants, ils manquent tout de même de charisme, et les personnages secondaires ne sont soit pas crédibles (car mal écrits, mal définis), soit inintéressants ou trop clichés.

De plus si la thématique du couple moderne est intéressante, Married fait comme sa petite cousine et reste en surface, ne va jamais assez loin dans l’analyse de caractères. Quelques séquences ou épisodes sortent du lot, mais l’ensemble reste trop superficiel pour passionner.

Sur la même thématique on préférera (re) voir le très bon This is forty de Judd Apatow, ou se pencher sur Togetherness, la série HBO, tout de même beaucoup plus aboutie.

Married reste un divertissement léger mais honnête, que l’on aura certainement oublié lorsque viendra la prochaine saison…

Bande annonce de Married :

Le mot de la fin
Léger mais sympathique