Enlightened : Laura Dern complètement illuminée sur HBO

Enlightened : Laura Dern complètement illuminée sur HBO

Enlightened sur HBO

Laura Dern aura toujours pour elle d’être la Lula de Sailor, l’héroïne de Blue Velvet, et toujours chez David Lynch, de l’incompréhensible Inland Empire. La voir mettre le bras dans le fion d’un tricératops dans Jurassic Park n’est peut-être pas pour rien non plus dans son statut d’actrice culte. C’est donc avec plaisir qu’on l’a vu débarquer sur HBO dans Enlightened, série qui n’aura tenue que 2 saisons.

Enlightened n’est ni un chef d’oeuvre, ni un ratage, la série possède même un certain charme, bien caché sous une couche de faux premier degré (enfin on espère). Suite à une dépression Amy (Laura Dern) prend un congé sabbatique et quitte sa vie de banlieusarde et son boulot d’executive manager dans une grosse société pour aller se reposer dans une communauté à tendance zen à Hawaï. Elle en ressort « illuminée » (Enlightened donc pour nos amis allergiques à l’anglais), et change radicalement sa façon de vivre pour n’être qu’amour et tendresse. Son retour dans son entreprise ne se fait pas sans douleurs car ceux dont elle s’est promise d’illuminer la vie la prennent justement pour une illuminée, une barge. Mais se dit-elle, quel intérêt d’être bien portante et normale dans une société malade et devenue folle ?

Le problème d’Enlightened est son manque d’équilibre, la série est parfois dramatique et touchante de justesse (l’épisode centré sur la mère), souvent maladroite dans son humour. Si vous êtes passé à côté à l’époque, il y à peu de chances que la série vous intéresse après son annulation. Enlightened avait pourtant du potentiel, son cast comprend également Luke Wilson, lui aussi immortalisé dans l’inconscient collectif grâce à une scène de suicide sur fond d’Elliot Smith dans la Famille Tenenbaum de Wes Anderson.
Enlightened à été crée et produite par Laura Dern et Mike White, scénariste entre autres de Rock Academy & Super Nacho avec Jack Black, The Good Girl avec Jennifer Aniston. A noter que Todd Haynes à réalisé un épisode.

Le mot de la fin
Mais c'est parce qu'on est sympa