Breaking Bad – saison 1

Breaking Bad – saison 1

Un prof de chimie atteint de la crise de la cinquantaine apprend qu’il à le cancer. Il décide alors d’utiliser ses connaissances pour fabriquer de la drogue de qualité, afin de laisser un beau pactole à sa famille… Sur ce pitch pouvant faire penser à Weeds se cache Breaking Bad, une bien belle série entre tragédie et comédie.

Grève des scénaristes oblige, la saison 1 de Breaking Bad ne comporte que 7 épisodes sur les 9 initialement prévus. La série est diffusée sur AMC, sur laquelle on peut déjà trouver le très bon Mad Men… La seconde saison de Breaking Bad s’allongera pour un total de 13 épisodes, et est prévue pour mars 2009.

Breaking Bad, ze story

Breaking BadAlbuquerque, Nouveau Texas. Ancien génie de la chimie, Walter White est désormais prof dans un collège, et a du mal à passionner ses élèves avec ses histoires de molécules. Pour joindre les deux bouts il doit également travailler dans un garage dans lequel il nettoie des voitures, parfois celles de ses propres élèves… Rajoutez à ça une bonne crise de la cinquantaine, et vous obtiendrez un Walt à deux doigts de la déprime.
Alors quand en plus il apprend qu’il à un cancer des poumons, forcément il panique un peu. Surtout qu’il sait qu’il risque de laisser derrière lui sa femme Skyler, qui attend un deuxième enfant, et son fils handicapé de 17 ans, Walter junior.

Breaking Bad : Jesse PinkmanAprès une vie de galère, il ne lui reste donc plus que quelques mois pour leur laisser un héritage permettant de subvenir à leurs besoins… Walt passe alors en mode « plus rien à foutre », et décide de s’allier à Jesse Pinkman, un jeune dealer, et d’utiliser ses compétences pour fabriquer de la drogue, de la « meth » (amphétamines).

Les deux compères improbables, le vieux prof et le dealer camé un peu fou, achètent un camping car et s’en vont fabriquer des amphets dans le désert. Bien sûr, vu le passé de chimiste du monsieur, sa drogue est d’une pureté inégalée. Plusieurs problèmes : d’abord revendre la drogue à des dealers qui n’essaient pas de les braquer, et éviter de se faire chopper… Le tout entre deux séances de chimio.

Breaking Bad

Breaking Bad : Walter White

Breaking Bad joue donc sur les deux aspects de la vie de Walt : la maladie et ses activités criminelles…
D’ailleurs, comme l’indique le nom de la série, le héros se transforme peu à peu en bad boy, au fil des ses flirts avec le milieu de la drogue. Pourtant, dès le début on sent que ça va être difficile pour ce pauvre Walt, plutôt discret, bedonnant et honnête homme, pas franchement l’étoffe d’un gros dur. Ainsi il se lance dans l’aventure sans trop savoir où il va, et bien sûr les choses se compliquent très vite.

Sans trop vous en dire, ça part vraiment en vrille, Walt et Jessy se retrouvant confrontés à un dilemme qu’ils vont devoir régler à la courte paille… Chacun doit donc affronter ses responsabilités, et après ce léger accident plutôt dégeu, Walt avoue sa maladie à sa femme et se retire de la partie. En effet, sa morale a déjà pris un bon coup dans la gueule, et il préfère emprunter une voie plus légale… Pour un temps du moins.

Breaking BadLa seconde partie se concentre sur l’influence de la maladie chez les White. Walt est certes très affaiblit physiquement, mais son incursion dans le côté obscur de la force lui à offert une sorte de renaissance, il se sent plus épanoui et sûr de lui. Ceci se sent dans son rapport aux autres, ses relations avec sa femme et sa manière d’envisager la maladie. Replié sur lui-même mais digne, il est obsédé par le fait de laisser à sa famille de quoi subvenir après sa mort, et pour ça il souhaite s’en sortir seul. Il refuse ainsi de suivre un traitement qu’il juge dégradant et trop coûteux, et n’accepte pas l’argent qu’on lui offre. Sa seule solution est donc de se remettre sérieusement à la fabrication de cristaux. Fort de ses premières expériences et sachant sa fin proche, Walt est plus déterminé que jamais à faire sa place sur le marché lucratif des fournisseurs de drogue…

Breaking BadCette transformation est également imagée de manière physique : en même temps qu’il assume ses activités criminelles, il suit des séances de chimiothérapie. Il perd du poids, se rase le crâne et gagne en assurance : le prof de chimie du début s’efface pour faire apparaître un réel bad boy… qui fait quand même un peu tache dans le milieu.

Bryan Cranston

Breaking Bad : Bryan CranstonPour sa performance dans le rôle de Walter White dans la première saison de Breaking Bad, l’acteur Bryan Cranston à obtenu l’Emmy Award du meilleur acteur en 2008.
Si sa tête vous dit quelque chose, c’est sûrement parce qu’il a incarné pendant des années le père de Malcolm !
Pour la petite blague, son premier rôle fut une apparition dans Chips… En plus de nombreuses figurations dans des séries, Bryan Cranston à produit et réalisé le film Last Chance, ainsi que le premier épisode de la saison 2 de Breaking Bad.

Les personnages secondaires

Si l’intrigue de Breaking Bad est bien sûr centrée autour de Walt, les personnages secondaires sont également intéressants.

breaking Bad : Jesse PinkmanJesse Pinkman est un ancien élève de Walt, devenu un mauvais dealer qui touche un peu top à la came qu’il est sensé vendre. Seule connection du prof dans le milieu, il était sensé s’occuper de la partie commerciale de leur affaire, il n’est malheureusement pas franchement doué… Si il parait stupide au début, on découvre un jeune un peu paumé et mal dans sa peau, qui tente de retrouver la confiance de ses parents. Souhaitant s’éloigner du milieu de la came, il n’aura d’autre alternative que de retourner au bisness lorsque ses parents le rejetteront.

Skyler est la femme de Walt, plus jeune que lui et enceinte de leur deuxième enfant. Elle ne comprend pas l’éloignement de son mari, qui lui cache au début sa maladie et bien sûr ces activités illégales. Folle amoureuse, elle est complètement paniquée lorsqu’elle apprend qu’il est atteint d’un cancer, elle fera alors tout pour le soutenir et l’inciter à suivre un traitement. Skyler et Walt ont un fils handicapé de 17 ans, Walter Junior, il considère comme un abandon le refus de son père de suivre une chimio.

Breaking BadAjoutons là-dessus la sœur de Skyler, Marie, conservatrice et moralisatrice, pourtant cleptomane et légèrement timbrée. Son mari, Hank, est un agent local de la DEA (stupéfiants) et une sorte de Vic Mackey un peu beauf et sans aucune classe, mais tout de même touchant. Se la racontant pas mal dans le genre flic cow boy, il dénigre la mollesse apparente de Walt sans se douter que celui-ci devient un des principaux fournisseurs de la ville…

Entre comédie et tragédie

Si le thème de la série peut faire penser à Weeds, Breaking Bad se situe plutôt entre comédie noire et drame, un peu dans l’esprit de certains films des frères Cohen.
Breaking BadLes situations comiques viennent bien sûr de la transformation du prof en fabricant de came ultra pure, bien que cela ne soit pas forcément très léger. Peuvent en témoigner l’otage dans la cave et la dissolution d’un cadavre à l’acide… Malgré tout, une grande partie de l’intrigue de cette première saison se situe autour de la maladie de Walt, de sa manière d’apprendre à vivre avec, et des réactions de sa famille. C’est parfois un peu longuet, mais toujours assez fin, la série ayant la bonne idée de ne pas tomber dans le patho…
Drôle, atypique et plutôt sympathique, Breaking Bad est donc à recommander.

Mise à jour : lire la critique de l’excellente saison 2 de Breaking Bad

Quelques liens :

Le mot de la fin
Classique instantané
  • algieri

    super pour sets série merci merci lollllllllllllllllllllllll