Bored to Death – HBO

Bored to Death – HBO

Bored to Death - HBO

Bored to Death est une comédie lancée en septembre 2009 sur HBO dans laquelle l’excellent Jason Schwartzman incarne un jeune écrivain New-yorkais se faisant passer pour un détective privé. Bored to Death bénéficie d’un casting de luxe, d’une écriture maligne, d’une réalisation très soignée et est surtout une série vraiment drôle.

Bored to Death est une série crée par Jonathan Ames (qui donne donc son nom à son héros), un écrivain New-yorkais auteur de plusieurs romans, essais et comics. Chacune des 3 saisons comprend 8 épisodes de 25 minutes.

Bored to Death : l’histoire

Jonathan Ames est donc un jeune écrivain dont le premier roman a connu un certain succès. Malheureusement depuis il souffre du syndrome de la page blanche, et navigue entre des ballades avec son pote Ray, dessinateur de comics, et des soirées branchouilles avec George, un cinquantenaire bien barré directeur d’un grand magazine.
Quand sa copine le largue à cause de son goût trop prononcé pour la beuh et le vin blanc, Jonathan passe une annonce pour offrir ses services en tant que détective privé, sa seule expérience dans le domaine venant de la tonne de bouquin policier qu’il a lu la tâche s’annonce ardue. Afin de vivre de folles aventures notre trentenaire choisit donc de mener une double vie, ce qui est également un bon moyen de fuir la réalité et ses vrais problèmes…

Bored to Death : vous n’allez pas vous emmerder

La série joue donc sur la relative schizophrénie de Jonathan, entre citadin – trentenaire – célibataire – alcoolique un brin paumé et son personnage de Detective Privé lui donnant l’impression d’avoir un semblant de contrôle sur sa vie.
En effet Jonathan court pour fuir la futilité de son existence, et préfère s’investir dans son nouveau job de détective afin de résoudre les problèmes d’inconnus plutôt que remettre de l’ordre dans sa vie et récupérer sa magnifique ex. Il revête ainsi son imper pour enquêter sur les affaires classiques du genre : kidnapping, chantage, personne disparue etc.

Les premiers épisodes n’ont pas de mal à nous embarquer, mais la série décolle véritablement en moitié de saison (ép 5). Les histoires deviennent plus intéressantes, les personnages plus fins que prévu et surtout Jason Schwartzman semble se sentir à l’aise et est tout simplement énorme. L’acteur révèle un potentiel dramatique et comique gigantesque, très grande classe.Vous avez certainement vu Jason en Louis XVI dans le film de sa cousine Sofia Coppola (Marie-Antoinette), chez son cousin Roman Coppola (CQ), chez son pote Wes Anderson (Rushmore, The Darjeeling Limited) ou encore dans ceux de la bande d’Apatow (Funny People, une apparition en Beatles dans l’excellent Walk Hard).

Jonathan partage son errance entre deux potes. D’un côté Ray (Zack Galifianakis, le barbu de Very Bad trip), dessinateur de comics enfermé dans sa bulle mais clairvoyant, et qui est obsédé par le sexe que sa femme lui refuse depuis qu’il donne son sperme à des lesbiennes qui souhaitent avoir un enfant.
De l’autre il y a George, cinquantenaire directeur d’un magazine influent qui tente désespérément de rester jeune et dans le coup,  incarné par Ted Danson (Curb your enthusiasm, Damages et depuis passé dans CSI). Leur trio fonctionne à merveille et les acteurs ont toujours l’air de bien se marrer.

A mi chemin entre du Woody Allen, du Wes Anderson et le film noir, Bored to Death est une véritable curiosité au petit goût de cinéma indépendant.Le spectateur est vite conquis par ce ton spécial, son humour teinté d’une certaine nostalgie qui dégage une sorte de classe et de finesse. La mise en scène est magnifique, remplie de petits détails et offre son lot de plans somptueux. Résolument moderne et très drôle, Bored to Death renforce son petit côté branchouille par une bande son qui claque, navigant du jazz à la pop et au folk indie cool à la M Ward.
Série fortement recommandée et recommandable donc, dommage qu’elle ait été annulée au bout de 3 saisons… Vous avez donc 24 épisodes de 30 minutes de plaisir devant vous.

Si vous avez aimés Bored to Death, vous aimerez :

Curb your Enthusiasm, Eastbound & Down, HungEntourage, How to make it in America, Californication, Weeds.

Trailer de Bored to Death :

Le mot de la fin
A (re) découvrir
  • http://ptidblog.blogspot.com/ Ptid

    Meilleure comédie de l’année pour moi !
    Les personnages sont géniaux, les acteurs excellents, et l’histoire plus originale que la moyenne…

  • Sanâa

    Sounds nice. Je vais m’y mettre ;)

  • http://gindelyon.wordpress.com Céline

    en effet, cette série est excellente !

  • http://gindelyon.wordpress.com Céline

    et très vite regardée !