24 Redemption – Jack is back

24 Redemption – Jack is back

Après 2 ans d’absence pour cause de grève des scénaristes à Hollywood, Jack Bauer est enfin de retour. Si la saison 7 à débutée en janvier 2009, elle fut précédée en novembre d’un téléfilm de 2 heures, intitulé 24 Redemption se passant en Afrique.

Cet épisode fait donc office de transition entre les saisons 6 et 7, mais à également vocation à faire patienter les fans, ou du moins réveiller leur appétit pour la reprise de la série quelques mois plus tard.
24 Redemption peut aussi représenter une bonne entrée en matière pour ceux qui n’ont jamais suivi les aventures de Jack et qui souhaiteraient s’y mettre.

Introduction pour les débutants

Jack Bauer - 24 Heures ChronoPour contrer les plans des terroristes, Jack Bauer n’est pas du genre à rechigner contre une petite torture express, histoire de soutirer des informations capitales et empêcher une bombe d’anéantir Los Angeles à la dernière minute.
Au bout de 6 saisons ça commence à se remarquer, et Jack est devenu la bête noire des services secrets américains. Il est donc recherché car la justice souhaiterait à la fois le féliciter d’être toujours là au bon moment, et aussi lui toucher 2 mots sur ces méthodes légèrement radicales…
Mais Jack n’a fait que son travail, et il parcourt désormais le monde à la recherche d’un endroit où vivre en paix.

24 redemption – the story

24 RedemptionNous retrouvons donc ce bon vieux Jack Bauer en Sangala » un pays fictif d’Afrique. Il y à rejoint un ancien ami de la période commandos, Carl Benton, qui à monté un pensionnat de brousse dans laquelle il accueille des enfants…
Mais voila, l’ambassade américaine à localisée Jack et lui demande de se livrer, ce qui bien sûr n’est pas prêt d’arriver.
Il pourrait ainsi couler des jours heureux, au soleil et dans des décors magnifiques à aider des enfants à s’en sortir, mais des méchants terroristes préparent un coup d’état.
Et pour ça ils ont besoin de soldats, et kidnappent donc des enfants pour les droguer et leur donner des armes pour se battre. Ils ont alors l’idée d’aller chercher du côté de l’école dans laquelle se trouve Jack… Comme vous vous en doutez, ceci est une très très mauvaise idée.

La nouvelle présidente de 24Parallèlement aux Etats-Unis c’est le jour de l’investiture du nouveau président, en l’occurrence une présidente, Allison Taylor. Bien sûr il y à une histoire de conspiration, bien sûr les méchants sont à la maison blanche et le fils de la nouvelle présidente y est mêlé…
Si vous en doutiez encore, je vous rassure on est en plein dans 24.

2 ans sans Jack, c’est long

Jack BauerCet épisode spécial est donc bien utile pour assurer la transition entre une saison 6 très mauvaise et une saison 7 qu’on espère gigantesque.
Avec 24 Redemption, on découvre ainsi que pendant ces 2 années, Jack n’a pas chaumé : il vogue de pays en pays pour échapper à la justice américaine qui le poursuit. Bien sûr, à la fin il est arrêté et prend un vol direct pour les États-Unis, son jugement devrait donc être un des axes scénaristiques de la prochaine saison.
Même sans Jack, la vie continue et on nous présente ici la nouvelle présidente, une partie de l’intrigue de 24 se passant toujours du côté de la Maison Blanche. Comme on ne change pas une équipe qui gagne, une sombre histoire de complot et manipulation semble encore une fois à l’ordre du jour… Dans les coulisses de la politique américaine, se pose également la question d’une éventuelle intervention de l’armée dans la crise et le génocide qui se profile en Sangala.
Reste à voir maintenant comment ses différentes intrigues vont se lier.

Jack is back, et en forme

Robert Carlyle dans 24 RedemptionTraqué, Jack trouve donc refuge en Afrique chez son vieux pote Carl Benton, joué par Robert Carlyle (Begbie le psycho de Trainspotting, et père zombie dans 28 semaines plus tard). Après des années de lutte, les deux compères aspirent donc à une vie posée, on joue donc ici la carte des guerriers fatigués. Mais lorsque le ton monte à coup de AK 47, on sent qu’il ne faut quand même pas trop les titiller…

Les fans seront bien sûr heureux de retrouver Jack Bauer, en vieux sage usé et en pleine quête de rédemption et de pseudo spiritualité. Et ils ne pourront réprimer un sourire niais et béat lorsque les méchants terroristes viennent chercher les enfants dans l’école et ne voient en Jack qu’un petit blanc inoffensif. Très vite la bête de guerre se réveille et fait tomber les corps à coups de gun et d’explosions. Et lorsque Jack est fait prisonnier et que le méchant en chef  le menace, on rigole très fort… Non mais franchement, il sait à qui il parle lui ou quoi ?!
Vous devinerez qu’il en faut peu à Jack pour se débarrasser de ses chaînes et des imposteurs. Et il n’a même pas l’air inquiété lorsqu’il court dans la brousse pour mettre les enfants en sécurité et qu’un hélicoptère de combat les poursuit. Du grand Jack Bauer donc.
Comme d’habitude le temps réel est de la partie, et en moins de deux heures Jack à eu le temps de tuer tout le monde, de sauver les innocents et de se faire rapatrier aux Etats-Unis pour enfin commencer la saison 7 de 24.

L’histoire se déroulant en parallèle avec l’investiture du nouveau président amène son lot de nouveaux personnages et de têtes connues, et on à hâte de voir comment l’intrigue va se dérouler.

24 Redemption24 Redemption utilise donc les ingrédients qui ont fait le succès de la série, le suspens, l’action et le plaisir de retrouver un Jack Bauer en très grande forme. Comme d’habitude avec 24, on à parfois l’impression de regarder un mauvais téléfilm, avec ses effets parfois cheap, quelques incohérences, une bonne grosse louche d’action virile et son héros indestructible. Mais c’est tellement bon…
En tout cas l’objectif est remplit, les scénaristes nous ont mis en état de manque et il nous faut absolument retrouver notre dose d’épisodes à enchaîner.

Mise à jour : allez voir l’article sur 24 saison 7 !

Pour les novices

Si vous avez envie de vous mettre à 24 sans avoir à vous tapper les 6 saisons précédentes, 24 Redemption fera une bonne entrée en matière. Vous aurez deux heures pour faire connaissance avec le personnage de Jack Bauer, et découvrir les premières bases de la nouvelle intrigue…

24 Redemption bande annonce :

Quelques liens :

Le mot de la fin
Forever Jack Bauer
  • ChR

    Je suis fan !